dog videos


vidĂ©os de chien Bonjour, je suis Kerem de Suisse. Ma femme et moi Ă©tions allongĂ©s sur le lit en train de parler après une baise torride. Ma femme a dit: “Tu sais, mon amour, j’ai beaucoup de chance d’ĂŞtre mariĂ©e avec toi! Nous avons eu une petite discussion avec Leyla aujourd’hui, je suis dĂ©solĂ© pour la situation de la femme!”quand il a dit:” Qu’est-ce qui ne va pas avec l’Ă©tat de Leyla?”J’ai demandĂ©. Ma femme a dit: “Comprenez, la femme devait se satisfaire!”quand tu as dit ça, j’ai eu envie de baiser ma tante Leyla, Ă  qui je n’ai montrĂ© que du respect et du respect pendant de nombreuses annĂ©es. Quand ma femme Leyla parlait de ma tante, ma bite est redevenue dure et j’ai tordu ma femme et l’ai bien baisĂ©e. Bien sĂ»r, j’ai baisĂ© ce deuxième courrier en imaginant que j’avais baisĂ© ma belle-sĹ“ur.

La femme de mon frère Cemal, tante Leyla, a 32 ans, mesure 1,60 et pèse environ 60 livres, une belle femme Ă  la chair de poisson, hijab, mais vĂŞtements serrĂ©s, gros seins de son chemisier, rond Ă©rigĂ© et hanches rebondies de sa jupe, qui montre ses contours longs mais corporels. Comme je l’ai dit, j’ai remarquĂ© mon intĂ©rĂŞt soudain pour ma tante, que je n’avais jamais regardĂ©e d’un mauvais Ĺ“il auparavant. Je rĂŞve de lui (mĂŞme si je suis mariĂ©!) J’ai commencĂ© Ă  filmer Ă  31 ans. Je devenais fou en rĂŞvant que je lĂ©chais la chatte de ma belle-sĹ“ur et que je baisais son cul, et je baisais ma femme avec cette intention.

J’ai dĂ©cidĂ© de montrer mon intĂ©rĂŞt pour tante Leyla. Il a fallu un processus de test de 6 mois avec mon regard. J’ai continuĂ© Ă  tester en lui tapotant la main tout en lui donnant du thĂ© et du cafĂ©, il n’y avait aucune rĂ©action nĂ©gative. La dernière fois que j’Ă©tais chez eux, je suis allĂ© dans la cuisine pour fumer. Ma tante est venue Ă  la cuisine pour mettre du thĂ©, j’ai saisi cette opportunitĂ© et j’ai fait le grand test, je suis arrivĂ© derrière elle et je lui ai frottĂ© la cuisse. Ma tante s’est retournĂ©e et a regardĂ©, est entrĂ©e sans rien dire. Quand ma cigarette Ă©tait finie, je suis entrĂ© Ă  l’intĂ©rieur, je me suis assis, je regardais constamment ma belle-sĹ“ur. Ma belle-sĹ“ur me regardait aussi avec des regards Ă©vasifs. Je suis rentrĂ© chez moi ce soir-lĂ  heureux et excitĂ©.

Deux jours plus tard, c’Ă©tait lundi, j’ai appelĂ© la maison de mon frère au tĂ©lĂ©phone vers 10h00 du matin. Je savais que mon frère travaillait et que les enfants Ă©taient Ă  l’Ă©cole. Ma belle-sĹ“ur a rĂ©pondu au tĂ©lĂ©phone “ ” Tiens, frère, que s’est-il passĂ©? Jamal travaille, si tu dois dire quelque chose, il viendra vers 18 heures!”dit-il. “Je sais, ne puis-je pas appeler ma belle-sĹ“ur et lui poser des questions sur son Ă©tat?J’ai dit. “S’il te plait mon frère, cette attitude de ta part n’est pas du tout juste, oublions ça, je ne peux l’accepter!”dit-il. “Quoi, tante?”Dis-je, comme s’il ne comprenait pas. Ma belle-sĹ“ur a dit “ ” Je parle de ton apparence, de tes touches et de tes mouvements l’autre soir depuis longtemps! Ne me fais pas ça, je vais me retrouver dans une situation difficile!”dit-il. “Je ne comprends rien, tante, parlons-en, il y a quelque chose qui ne va pas!J’ai dit. Ma belle-sĹ“ur a dit “”Il n’y a rien Ă  dire, Ă©teignons-le s’il vous plait!”dit-il. “Non, je viendrai Ă  midi quand les enfants iront Ă  l’Ă©cole après le dĂ©jeuner, on parlera! j’ai dit ” et j’ai raccrochĂ© le tĂ©lĂ©phone.

Je suis allĂ© chez eux vers 14h00 et j’ai appuyĂ© sur la cloche. Je n’en croyais pas mes yeux quand tante Leyla a ouvert la porte. Quelle abstinence est-ce, quelle choucroute est-ce! Les cheveux de ma belle-sĹ“ur Ă©taient clairs, et il Ă©tait Ă©vident d’après l’humiditĂ© de ses cheveux qu’elle venait de prendre un bain. Ma tante, qui s’habille toujours couverte, portait une chemise avec une jupe dĂ©colletĂ©e au-dessus du genou, dĂ©corĂ©e, en lambeaux, du parfum s’y glissait et un maquillage lĂ©ger. Je suis entrĂ©, j’ai fermĂ© la porte et je l’ai immĂ©diatement plaquĂ©e contre le mur Ă  cĂ´tĂ© de la porte et j’ai dit: “Tu le veux aussi! Je ne vais pas d’ici Ă  lĂ  sans te baiser une fois!”Je me suis accrochĂ© Ă  ses lèvres. Ma belle-sĹ“ur a essayĂ© de s’opposer, a rĂ©sistĂ©, mais Ă  la fin elle s’est laissĂ©e aller dans mes bras, elle m’a rĂ©pondu. Nous nous sommes mangĂ©s lĂ -bas. Se dĂ©shabillant lentement dans le couloir, il m’a attrapĂ© par la main et m’a tirĂ© dans la chambre…

Dans la chambre, j’ai Ă©galement enlevĂ© le dernier vĂŞtement qui nous restait et Ă©tendu ma tante sur le lit. J’ai commencĂ© Ă  lui lĂ©cher les seins, j’ai commencĂ© Ă  lui lĂ©cher le ventre, puis j’ai commencĂ© Ă  lui lĂ©cher la chatte. Alors que je lĂ©chais sa chatte, ma belle-sĹ“ur a dit: “Allez, belle-mère lion, je brĂ»le, baise la chatte de ta belle-sĹ“ur!”il gĂ©missait et jetait sa tĂŞte Ă  droite et Ă  gauche. Quand l’eau de ta chatte a commencĂ© Ă  entrer dans ma bouche, j’ai dit: “Allez, va te faire foutre!”il m’a arrĂŞtĂ© en disant. Quand je me suis installĂ© entre les jambes et que j’ai enracinĂ© ma bite dans sa chatte, elle a dit “ ” Aahhy, oy Dec, oui, c’est ça, je suis courageux avec la racine, mets tes couilles aussi!”en disant, il me serrait la taille et me pressait contre lui, volant de plaisir. Je tirais lentement ma bite jusqu’au bout et la replongeais durement, faisant gĂ©mir ma belle-sĹ“ur. Chaque fois que je le mets dedans, j’ai un grand plaisir et je dis: “Oui, c’est ça, mets-le dedans, mon amour, droguĂ© aux larmes!”il embrassait mon cou et me lĂ©chait la gorge. Il n’a jamais fermĂ© les yeux, on baisait en se regardant dans les yeux. Il semblait que du feu sortirait de ses yeux. Ses pupilles, qui brillaient du plaisir qu’elle recevait, Ă©taient devenues deux fois plus grandes, elle montrait son dĂ©sir et sa luxure en me regardant en grand…

J’ai baisĂ© ma belle-sĹ“ur dans cette position en la pompant fort pendant environ 10 minutes. Notre sueur avait collĂ© nos corps ensemble. “Veux-tu que ce soit plus dur, tante, si tu veux, je vais enfoncer le clou!J’ai dit. Ma belle-sĹ“ur a immĂ©diatement dit “ ” J’aimerais bien, mais je ne sais pas comment ça se fait que tu appelles clouer!”dit-il. Je suis sorti du lit, ” Mets-toi par terre, tante, mets-toi en position de chien sur le tapis, baisse la tĂŞte, mets bien ton cul en l’air!J’ai dit. Ma belle-sĹ“ur a immĂ©diatement fait ce que j’ai dit, son cul de chatte s’est levĂ© en l’air devant moi.

Debout, j’ai dĂ©couplĂ© mes jambes et rapprochĂ© ses hanches, pliĂ© ma bite et l’ai enfoncĂ©e de mes dernières forces dans sa chatte. J’Ă©tais plus Ă  l’aise dans cette position, debout avec ma main appuyĂ©e contre le mur, pompant. Ma belle-sĹ“ur Ă©tait dans une situation difficile, mais c’Ă©tait aux quatre coins du plaisir, elle s’en fichait. Quand je me suis enracinĂ©, son visage frottĂ© contre le sol, il Ă©tait fatiguĂ© et Ă©puisĂ© de garder son cul en l’air, mais il prenait du plaisir qui valait tout cela. “Ma belle-mère lion, mon homme, allez, trouve le fond de la chatte de ta tante, enracine-le et mets tes couilles dedans!”il disait des choses provocantes et m’excitait. Alors que j’enracine sa chatte, mon entrejambe lui frappe les cuisses, elle crie de mon entrejambe en sueur: “Claque, claque, claque! “pendant que le son arrivait, la chatte bien arrosĂ©e de ma tante criait aussi” Liège, liège, liège! “il y avait des bruits qui sortaient…

après avoir baisĂ© pendant environ 15 minutes, ma bite a presque explosĂ©. “Belle-sĹ“ur, je suis sur le point d’Ă©jaculer, qu’est-ce que tu prĂ©pares?”J’ai demandĂ©. Ma belle-sĹ“ur a dit “ ” Continue de baiser, mon amour, je suis proche, j’y suis presque, allez, ne t’arrĂŞte pas!”dit-il. Après avoir pompĂ© encore quelques fois, ma belle-sĹ“ur a dit: “Ayyyhhh, oyyyhhh, ayyyshh, J’ai fini, ay mon amour, ok, je suis lĂ , offfff!”il est restĂ© contractĂ©, en disant. Il respirait profondĂ©ment par le nez. Il Ă©tait fatiguĂ©, il n’avait plus la force de tenir son cul en l’air, il se laissa aller, il s’allongea face contre terre.

Et je me suis levĂ© avec une bite comme un pieu Ă  la main “ ” Alors, je n’ai pas encore Ă©jaculĂ©, tante?J’ai dit. Ma belle-sĹ“ur s’est allongĂ©e sur le cĂ´tĂ© et a dit “ ” D’accord, mon amour, laisse-moi respirer une minute, je vais me vider de toi, allonge-toi Ă  cĂ´tĂ© de moi!”dit-il. Je me suis allongĂ© Ă  cĂ´tĂ© de lui, nous nous sommes Ă©treints. Ma belle-sĹ“ur m’a embrassĂ© les lèvres et m’a dit: “Tu m’as ruinĂ©, salaud, tu m’as amenĂ© exactement trois fois!”quand il a dit, j’ai ri: “Tu ne voulais pas au dĂ©but, qu’est-ce qui s’est passĂ©, salope?J’ai dit. Et ma belle-sĹ“ur a dit “ ” Tais-toi, salaud, je vais l’envoyer avant qu’il ne soit vidĂ©, regarde!”il a ri en disant. Puis il s’est allongĂ© sur le dos et a dit: “Viens dĂ©canter entre mes seins!”il a dit et lui a pincĂ© les seins avec ses mains. Je suis montĂ© sur ma belle-sĹ“ur, j’ai mis ma bite entre ses seins, il ne m’a pas fallu longtemps pour jouir pendant que je marchais d’avant en arrière comme un baiseur de chatte. DĂ©c. Entre ses seins et la rĂ©gion du cou et de la gorge est devenue dĂ©trempĂ©e avec mes dĂ©coctions. Ma belle-sĹ“ur a lâchĂ© les seins qu’elle tenait et a dit “ ” Allonge – toi sur moi, mon amour!”il a dit, il a frottĂ© mon sperme sur son corps comme de la crème avec sa main. Je me suis allongĂ© dessus, on s’est un peu embrassĂ©s, on a parlé…

Quand ma belle-sĹ“ur a eu du mal Ă  respirer sous mon poids, je me suis levĂ© d’elle, je l’ai attrapĂ©e par la main et j’ai levĂ© ma belle-sĹ“ur sur ses pieds. Nous avons pris une douche ensemble, sĂ©chĂ© et sommes partis. Je me suis assis sur le lit, ma belle-sĹ“ur Ă©tait assise Ă  cĂ´tĂ© de moi. Serrant ma taille et plaçant sa tĂŞte sur ma poitrine, il a dit “” Je suis mariĂ© Ă  ton frère depuis 12 ans, il a Ă©tĂ© le seul homme de ma vie. Mais aujourd’hui, j’ai rĂ©alisĂ© que je n’avais jamais Ă©tĂ© baisĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent. Si on a fait cette merde avec toi, ne reste pas avec moi une fois, baise-moi tout le temps, d’accord, chĂ©rie?”dit-il. Il a caressĂ© les cheveux de ma belle-sĹ“ur et a dit “ ” D’accord, mon amour!J’ai dit.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

© 2024 Bei handelt es sich um einen kostenlosen Hostingservice für Pornofilme. Du kannst dir ein verifiziertes Benutzerkonto erstellen, um auf unsere Website Pornofilme in verschiedenen Formaten hochzuladen. Jedes Pornofilm, das du hochlädst, wird in maximal 5 Arbeitstagen bearbeitet. Du kannst außerdem unseren Einbettungscode verwenden, um unsere Pornofilme auf anderen Websites zu teilen. Auf wirst du außerdem exklusive Pornoproduktionen finden, die von uns selbst gedreht wurden. Durchstöbere all unsere Sexkategorien und entscheide dich für deinen Favoriten: Amateur-Pornovideos, Analsex, Große Ärsche, Freundinnen, Blondinen, Brünetten, etc. In den entsprechenden Rubriken auf unserer Website sind außerdem auch Pornofilme zum Thema Gays und Shemales zu finden. Das Anschauen der Pornofilme ist vollkommen gratis! offre un servizio gratuito di hosting per video porno. Puoi creare il tuo account utente verificato per caricare video porno sul nostro sito in diversi formati. Ogni video che caricherai verrà gestito entro 5 giorni lavorativi. Puoi anche usare il nostro codice embed per condividere i video su altri siti. Su troverai anche produzioni porno esclusive girate da noi. Naviga liberamente fra le sezioni categorizzate di sesso e scegli la tua preferita: amatoriale, anal, culone, fidanzate, bionde, more, ecc… Potrai anche trovare porno gay e video porno trans nelle rispettive sezioni del nostro sito. Tutti i video porno sono visibili gratuitamente!